BoNéNé

Création artistique collaborative


BoNéNé, créé et porté par l'association Sœurs d’Encre, est un événement artistique participatif en collaboration avec l’artiste plasticienne Rustha Luna Pozzi-Escot.

 

Les participants de la France entière sont invités à couper un soutien-gorge en deux, simulant ainsi à travers ce geste fort et symbolique la perte d’un sein, puis à le décorer selon ses envies avec tous types de matériels (laine, perles, tissus, boutons...) et à l'envoyer à Sœurs d’Encre accompagné d'un don de 5€ pour soutenir les actions de l'association.

 


 

Le lancement de cette action participatif eu lieu le 4 février 2023, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le cancer : la collecte des créations se déroule sur six mois environ.

 

L'artiste Rustha Luna, lors d'ateliers, donnera vie à cette œuvre collective monumentale, qui sera dévoilée dans le cadre d'Octobre Rose 2023, et restera itinérante.

L'artiste Rustha Luna

Rustha Luna Pozzi-Escot est une artiste franco-péruvienne qui s'intéresse à la spécificité de l'identité féminine. Sculpteur de formation, elle utilise également la photographie, la vidéo ou la couture et des matériaux variés comme la résine ou la laine. Elle tisse alors des liens entre l'image et des savoir-faire tels que la broderie, le tricot, le tissage ou encore les techniques de modelage, et joue avec les représentations de sa propre personne. Son corps devient le motif d'une mise en scène questionnant l'identité culturelle, la place de la femme dans la société et son statut. De ces appropriations d'images et de symboles liés à la femme, nait un regard non-conformiste et non convenu sur les questions du genre.

 

Elle est diplômée de l'Université Pontificale catholique du Pérou-PUCP en sculpture (1996) et de l'Ecole des Beaux-Arts de TALM-LE-MANS (2004). En 2006, elle termine un Master en lettres et sciences humaines, mention Arts à finalité de recherche à l'Université Bordeaux-Montaigne. Actuellement, elle enseigne à la Faculté d'art et design de la PUCP et est doctorante en histoire de l'art contemporain à l'Université de Pau de des pays de l'Adour, laboratoire ALTER.